Installer un interrupteur volet roulant connecté

interrepteur connecté

Le volet roulant connecté est un volet roulant équipé d’un moteur qui peut être piloté à distance par un interrupteur ou une télécommande. 

L’interrupteur connecté pour volet roulant permet de commander chaque volet roulant filaire depuis un smartphone muni d’une application domotique. 

En installant un interrupteur connecté, vous pouvez commander à distance tous les volets roulants de votre maison. 

Découvrez dans ce blog les étapes de l’installation d’un interrupteur connecté et les fonctionnalités de ce dernier.

Qu’est ce qu’un interrupteur connecté ? 

L’interrupteur connecté est une commande permettant de piloter des appareils électriques comme les volets roulants. Piloté avec un smartphone, il peut déclencher automatiquement l’ouverture et la fermeture des volets. De ce fait, il assure une gestion optimale de la maison et un gain de temps et  de confort indéniable. En effet, les interrupteurs connectés sont autonomes et intelligents. Ils permettent de piloter plusieurs appareils connectés à partir d’un seul et même bouton.

Les interrupteurs automatiques, représentent, toutefois, une installation plus complexe qui prend en compte la mise en place de la domotique, au sein de la maison, dans sa globalité. 

Bon à savoir : L’interrupteur connecté peut remplacer une commande existante. Il est compatible avec tous les moteurs de volets filaires à butées électroniques ou mécaniques.

Les avantages d’un volet roulant connecté 

Les volets roulants connectés améliorent le confort de votre quotidien. En effet, ils vous permettent de déclencher leur ouverture, le matin, et leur fermeture automatique le soir, sans que vous ayez besoin de vous déplacer. Ils vous offrent également la possibilité de les programmer à des horaires précis, ou en suivant le rythme du soleil.

Si vous avez plusieurs volets roulants dans votre maison, vous pouvez les commander tous. 

par un simple appui sur le bouton de l’interrupteur domotique. Ce dernier, muni d’une application sur smartphone, vous permet de piloter vos volets ou que vous soyez. 

Les volets roulants connectés présentent plusieurs avantages. Le premier avantage de mise qu’ils présentent est le fait qu’ils assurent une sécurité accrue pour la maison. En effet, l’une des options offertes par les volets roulant connectés est la simulation de présence. En effet, lors de vos absences prolongées vous pouvez programmer l’ouverture et la fermeture de vos volets pour simuler votre présence dans la maison. Cette option permet de décourager d’éventuels cambrioleurs. 

La solution domotique appliquée aux volets offre une autre possibilité très pratique. Elle permet d’associer les volets à une alarme connectée. Ainsi, les volets, une fois soumis à une tentative de soulèvement, déclenchent automatiquement votre alarme connectée. 

Vous pouvez également connecter vos volets à un détecteur de fumée. De cette façon, ils s’ouvrent automatiquement pour évacuer la fumée. 

Installation d’interrupteur pour volet roulant connecté :  5 étapes clés 

Avant de procéder à l’installation de l’interrupteur du volet roulant connecté, il est indispensable de vous munir du matériel nécessaire : 

Le matériel nécessaire

  • une boîte à encastrer. 
  • des fils électriques.
  • une pince coupante.
  • une pince à dénuder.
  • un tournevis plat.

Les étapes de l’installation 

Une fois que vous avez préparé vos outils, vous pouvez passer à l’installation de votre interrupteur. Pour ce faire, vous n’avez qu’à suivre minutieusement ces étapes :

Étape 1 : Coupure du courant 

Pour préserver votre sécurité, ainsi que celle de l’intégralité de l’installation, vous devez impérativement couper le courant du disjoncteur général. 

Étape 2 : Montage de l’interrupteur. 

Insérez l’interrupteur pour volet roulant connecté dans la boîte d’encastrement. Puis serrez les vis de fixation. 

Étape 3 : Raccordement des fils

Raccordez les fils de votre interrupteur : le fil de montée du volet, le fil de descente, ainsi que le fil de phase et le fil de neutre. 

Une fois les 4 fils raccordés, montez votre interrupteur dans sa boîte d’encastrement.

Étape 4 :  Vérification de l’installation 

 Une fois que vous avez bien installé votre interrupteur filaire connecté, rétablissez le courant au disjoncteur général. Le voyant de votre interrupteur connecté doit s’allumer en rouge.

Étape 5 : Configuration de l’interrupteur 

Pour terminer votre installation, vous devez configurer l’interrupteur et le volet entre eux, via la commande générale sans fil “départs / arrivées”.

Bon à savoir : Pour pouvoir domotiser un volet roulant, il faut que ce dernier soit impérativement un modèle filaire et non radio.

Faites appel à un professionnel 

L’interrupteur du volet roulant connecté doit être monté conformément aux règles d’installation. Une installation incorrecte peut entraîner des risques de choc électrique ou d’incendie. Ainsi, il est préférable de confier la tâche à des électriciens qualifiés comme nos professionnels Power Electrique. Ceux-ci sont bien formés et habilités à installer vos dispositifs dans les règles de l’art. En confiant l’installation à nos électriciens compétents, vous garantissez à la fois votre sécurité et le bon fonctionnement de votre équipement.  

Prix d’interrupteur volet roulant connecté : 

Le prix d’un interrupteur du volet roulant connecté oscille entre 50 € et 150 €.

Le relamping – Tout savoir !

relamping

Le relamping ( appelé également relampage ) est un processus qui permet le renouvellement du parc d’éclairage intérieur et extérieur des parties communes des constructions ( industrielles, résidentielles, tertiaires ). Le but est de réaliser des économies énergétiques par le remplacement des ampoules énergivores par un éclairage plus efficace et conforme aux normes départementales en vigueur ( généralement à travers les luminaires LED ). Grâce à ce nouveau concept, le système d’éclairage connaît un essor remarquable. En optant pour le relamping, il est possible de se débarrasser des systèmes classiques d’éclairage énergivores et polluants ainsi qu’ils engendrent plus de dépenses.   

La problématique qui fait penser au relamping : 

Le problème d’éclairage se pose partout. Puisqu’il pèse aux alentours de 30% de la facture énergétique et puisqu’il existe une pression économique, normative et écologique, les entreprises se sont trouvées obligées de penser à cette problématique et d’inventer un système d’éclairage plus économique, écologique et respectant les normes et les règles du pays. C’est ainsi qu’elles optent pour le relamping comme système d’éclairage efficace et performant ainsi qu’il garantit la longévité de son fonctionnement. D’ailleurs, se basant sur une étude nouvelle faite par le syndicat de l’éclairage, 80% de l’éclairage industriel est composé de sources lumineuses énergivores. Donc, il est indéniable d’affirmer l’importance de la tâche pour les services de maintenance.   

Les bienfaits du relamping : 

Généralement, le concept de rénovation énergétique en copropriété fournit plusieurs bénéfices au profit des copropriétés ( propriétaires, locataires, gestionnaires, bailleurs, … ).

C’est ainsi que la rénovation contribue à :

1- L’amélioration de l’état de l’immeuble :

Le relamping contribue à fournir une valeur supplémentaire au logement. D’ailleurs, l’amélioration de la performance énergétique d’une copropriété est liée intimement à l’augmentation de la valeur des logements.     

2 – La réduction de l’empreinte écologique :

Les ampoules LED sont reconnues par leur consommation énergétique assez raisonnable par rapport aux autres sources d’énergie. Cette consommation économique en électricité contribue efficacement à limiter le gaspillage énergétique. Laissons à côte le niveau financier, le relampage est un vrai geste éco-responsable qui prend en considération les diverses facettes d’une vie saine à l’intérieur de votre habitat.    

3 – La diminution des cumuls de charges de copropriété :

Certes, grâce au fonctionnement des détecteurs de mouvement, il est fort possible d’alléger au maximum les charges et les dépenses consacrées à l’éclairage des parties de collectivité. N’oublions pas, également, le rôle des luminaires LED qui s’allument trois fois moins. 

A travers l’installation des luminaires, vous allez contribuer à maîtriser l’intensité lumineuse selon l’utilisation de l’éclairage naturel. 

➤ Récoltez plus de résultats remarquables et immédiats de réduction sur les factures d’électricité.

L’installation d’un relamping LED :

L’éclairage, en procédant aux ampoules LED, s’avère un outil efficace permettant de réaliser la transition énergétique

Quelles que soient les conditions de surface ou d’infrastructure, il est, toujours, possible d’effectuer un relamping chez vous. De toutes les façons, il faut préparer le terrain avant de se lancer dans ce processus. En d’autres termes, il y a des étapes préliminaires à respecter avant d’effectuer le relamping

  • Le contrôle des lieux afin de vérifier vos besoins. 
  • La décision par rapport au choix du système d’éclairage adéquat à l’emplacement pour comparer, en même temps, les gains possibles que vous pouvez récolter en utilisant les ampoules LED.  
  • Le calcul du coût global d’un déploiement LED et du prix de l’installation en le comparant à d’autres types d’ampoules et de systèmes d’éclairage.

C’est ainsi que vous pouvez profiter, selon vos besoins, d’un relamping en bonne et due forme.    

Caractéristiques des ampoules disponibles :

Les types d’ampoules se multiplient en fonction des marques, des puissances et du besoin de votre habitat. Il existe, trois modèles principaux d’ampoules :

1 – Les ampoules à incandescence : 

Elles appartiennent à l’ancienne génération d’éclairage. Grands consommateurs d’énergie, elles se remplacent, de nos jours, par de nouvelles ampoules ayant un impact environnemental réduit. Leur efficacité lumineuse oscille entre 9 et 15 lumens par watt. 

2 – Les ampoules basse consommation ( lampes fluocompactes ) : 

Ce modèle d’ampoules s’allume, petit à petit, et fait preuve de longévité d’environ 7000 heures, à peu près 6 fois supérieure à celle d’une lampe à incandescence. Leur efficacité lumineuse varie entre 50 et 70 lumens par watt.  

3 –  Les ampoules LED :

Ce sont les ampoules les plus économiques et les moins gourmandes à la consommation d’énergie. Les lampes à LED sont capables de vous fournir jusqu’à 40000 heures d’éclairage. Elles résultent un parfait rendement lumineux de 40 à 80 lumens par watt. Ajoutons à ceci, elles sont efficaces et parfaitement adéquates à l’utilisation collective.    

Le prix du relamping : 

Le tarif des travaux fournis pour le relamping change selon la taille du parc d’éclairage des parties de collectivité à remplacer. Il faut donc inviter un technicien professionnel dans le domaine d’éclairage pour vous mettre à tête les charges du chantier, le budget à préserver, etc. Généralement, le remplacement d’un luminaire coûte aux alentours de 62€.